Jean-Louis Billon de plus en plus sur la scène !

Jean-Louis Billon, né le 8 décembre 1964 à Bouaké, est un homme politique ivoirien. Il a été ministre du Commerce du 22 novembre 2012 au 10 janvier 2017

Après une enfance passée entre Abidjan et Dabakala, ville natale de son père, Pierre Billon, Jean-Louis Billon obtient une maitrise en droit des affaires à l’Université de Montpellier ainsi qu’un diplôme de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN). Il part ensuite aux États-Unis pour un master des affaires internationales à l’Université de Floride et y commence sa carrière, dans le Wisconsin, en tant que directeur des ventes de la société Grace Cocoa. En 1995, il reste en Côte d’Ivoire et intègre le groupe familial SIFCA. En 2001, il en reprend la tête et devient maire indépendant de la commune de Dabakala, poste qu’il occupera jusqu’à sa nomination à la présidence du conseil régional du Hambol (en), en 20132, dont il sera suspendu le 12 juillet 20173. En novembre 2012, il entre au gouvernement.

Président de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire de 2002 à 20124, il a défendu les entreprises ivoiriennes5.

Jean-Louis Billon est nommé conseiller économique et social en 2001, vice-président de la chambre régionale UEMOA en 2002 et vice-président pour l’Afrique de l’Ouest de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones en 2004. C’est cette même année qu’il participe, avec quelques membres de la société civile ivoirienne CSCI, à l’élaboration de scénarios qui devaient permettre au pays de sortir de la crise dans laquelle il était plongé depuis décembre 1999. Il a ainsi lancé une campagne à travers l’Europe et les pays émergents et plaidé dans les locaux du MEDEF à Paris, le 26 mai 2008, pour le retour des investisseurs français en Côte d’Ivoire.

Durant la crise électorale du pays en 2010-2011, il a défendu les intérêts des entreprises ivoiriennes. ( Lire la suite sur Wikipedia )

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*