Géographie de la Côte d’Ivoire

Le territoire de la Côte d’Ivoire présente l’aspect d’un quadrilatère, dont la partie sud offre une façade de 520 km sur l’océan Atlantique, dans la partie occidentale du golf de Guinée. Le pays est caractérisé par un relief plat et un climat généralement chaud et humide, qui constitue une transition entre l’équatorial et le tropical.

Baignée au Sud par l’Océan Atlantique dont la barre, phénomène typique du Golfe de Guinée, rend l’accès des plus difficiles, mais qui n’en constitue pas moins une large ouverture de près de 550 kilomètres, la Côte d’Ivoire appartient à l’ensemble géographique de l’Afrique Occidentale dont la principale caractéristique est la monotonie du relief. En effet, la rareté des accidents du relief en fait un pays particulièrement homogène de la mer à ses limites septentrionales. Les accidents les plus importants alors connus ne dépassent pas 400 mètres. Le Mont Nimba dans l’Ouest du pays est signalé par la mission d’Ollone, mais son importance ne sera que tardivement connue après la mission qu’effectua dans la région Auguste Chevalier en 1908 – 1909. Cette chaîne de montagnes « probablement la plus haute de l’Afrique Occidentale naît à l’Est du N’zo, sous l’aspect d’une très haute falaise et se continue vers l’Ouest sur une longueur de 50 kilomètres, avec des sommets variant de 1 000 à 1 600 mètres, le point culminant, près du N’zo, atteignant 1 644 mètres. L’importance économique et climatique de ces massifs montagneux est réelle, dans la mesure où on y découvre un grand nombre d’arbres pouvant donner des matières oléagineuses exportables, le palmier à huile notamment, et des rivières qui une fois rendues navigables constituent des voies d’évacuation très économiques pour les produits de l’intérieur de l’Afrique Occidentale, mais surtout il trouve un climat tempéré propice au repos. La frontière Ouest avec la République du Libéria, à défaut d’une délimitation précise, emprunte la limite naturelle que constitue le fleuve Cavally. À l’Est, en revanche, elle est limitée par la colonie britannique de la Gold Coast (Ghana actuel) avec laquelle elle partage une frontière commune longue de près de 600 kilomètres, de surveillance très difficile. Au Nord, la colonie est limitée par le Haut-Sénégal-Niger (le Burkina Faso et le Mali actuels) suite au décret du 17 octobre 1899 qui délimite la frontière entre ces territoires de la mouvance française. La monotonie qui caractérise le relief est, en revanche, compensée par la variété de la végétation. Deux types principaux se partagent le paysage: la grande forêt dense au Sud de la colonie et la savane dans le Nord.

Compris entre 4° et 10° de latitude Nord, le territoire de la Côte d’ivoire est distant de l’équateur d’environ 400 km sur ses marges méridionales, et du Tropique du Cancer d’environ 1400 km sur ses frontières septentrionales. Tropical le long des côtes, le climat est semi-aride à l’extrême Nord. Le pays connaît en général des variations de température entre le Nord et le Sud, mais également en fonction des saisons. Les températures oscillent autour de 28° en moyenne. Trois grandes zones climatiques se côtoient : le climat subéquatorial, le climat tropical humide et le climat soudanais. ( lire la suite sur IvoirAbidjan.com )

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*