Fely Tchaco Martin: ‘’Je suis devenue mature’’

A lire sur Fratmat.info

L’artiste séjourne depuis quelques jours dans sa Côte d’Ivoire natale qu’elle n’avait pas revue depuis vingt ans. Une hibernation, dit-elle, qui a été salutaire.
Vingt ans que vous avez « disparu » de la Côte d’Ivoire. Que devenez-vous ?

Je suis devenue mature et je suis restée toujours dans la musique, dans l’art. Je vis depuis 20 ans à San Francisco, aux Etats-Unis, où j’ai créé une organisation appelée African Arts Academy (Académie des arts africains, en anglais). Elle forme dans le domaine des arts africains et de la diaspora.

Vous ne faites pas que ça. Vous êtes annoncée au sommet mondial sur le changement climatique que San Francisco va abriter en septembre prochain…

Effectivement. Le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, reçoit le monde entier à l’occasion du Global Climate Action Music and Arts Festival (Festival des arts et de la musique d’action globale pour le climat). Dans le cadre de la promotion, de l’animation de cet événement et de la sensibilisation des populations à la problématique du changement climatique, des appels ont été lancés aux organisations. J’ai postulé au nom de mon organisation et nous avons été retenues. Je suis donc l’un des acteurs de cet événement. Le 14 septembre prochain, nous jouerons notre partition. Outre cela, j’ai ma structure de production appelée Fely Production. Je me suis lancée aussi dans le stylisme depuis 2013 avec une structure que j’ai créée, Martin Fely Fashion. Nous avons organisé, dans le musée de la diaspora africaine à San Francisco, un défilé de mode qui est devenu un rendez-vous annuel.


Malgré toutes ces réussites, vous n’avez pas oublié la Côte d’Ivoire, puisque vous y voilà…

Je n’ai jamais été sollicitée pour les différents événements culturels qui se déroulent en Côte d’Ivoire et j’en étais triste. Mais ce n’est la faute à personne. C’est moi plutôt qui me suis éloignée de la scène ivoirienne. Je suis là pour présenter mes albums. Le premier, un ensemble de cinq titres, est intitulé Awareness (prise de conscience). Le deuxième, « Maturité », compte 10 titres. Le troisième, un single, a pour titre « Zanté » (Pardon, en langue gouro).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire