Shaoleen, des arts martiaux à la musique

Très calme et discret, Amaman Jean-Bruce, plus connu sous le pseudonyme de Shaoleen (ex lead vocal du groupe Konty Dj) avait un gros problème de confiance en soi et donc d’assurance dans son enfance. Il n’était jamais sûr de lui. « Je me suis rendu compte de ce manque d’assurance, quand je suis allé avec mon père au Nord de la Cote d’Ivoire. Au fur et à mesure, je cherchais les voies et moyens pour pouvoir combattre ce souci ». Nous a-t-il révélé dans un entretien. C’est dans la ville de Tingrela, suite à sa rencontre avec Jean Claude Kouadio, le fils du Commandant de Brigade de cette ville, que tout va changer. Ce dernier va l’initier à la musique. Et c’est ainsi qu’il va commencer à retrouver petit à petit, confiance en lui.

« Jean Claude Kouadio, est un plus qu’un ami. C’est mon frère. Il était un féru de Rap et de reggae. Il comprenait et maîtrisait la langue anglaise à la perfection. Nous nous sommes accrochés à la musique. Ensemble, nous avons bossé pendant un bon moment. C’est à cette période que j’ai été obligé de mettre ma timidité de côté, car nous étions à l’époque des clashs dans le Rap » a confié l’artiste.

Puis d’ajouter « Mais cela n’était pas encore suffisant pour moi. Suite à ma réussite au Baccalauréat, je viens sur Abidjan pour mes études universitaires. Je me suis par la suite inscrit aux arts martiaux (Nanbudo), afin de vaincre ma peur. J’ai pratiqué cet art martial avec assiduité durant 7 ans. Et j’en suis sorti plus que jamais sûr de moi. »

( A lire sur abidjanshow.com – KOKOA S )

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*