Phil Azoumé Jay, Afro Pop dans l’hexagone

Phil c’est son pseudo. Azumé (prononcez « azoumé ») c’est son surnom. On peut aussi l’appeler « Tonton » ou « Papa » ça ne le dérange pas mais c’est Jean Firmin Djédjé qui est écrit sur sa carte d’identité. Cet homme représente à lui seul le carrefour des différentes modes, des différentes cultures, de leurs évolutions. Il a traversé cinq décennies de révolution musicale faisant le grand écart entre deux continents. Il débute sa carrière dans les rues d’Abidjan, à l’époque des Yé-Yé. Phil a 12 ans, il entre au collège. Il forme son premier groupe de reprises avec son cousin chanteur Alpha Blondy. Toutes les idoles du rock passent par le prisme Ivoirien : Jimi Hendrix, Led Zeppelin, Les Stones, Deep Purple, etc. Guitariste reconnu, il joue dans de nombreux groupes et orchestres devenant le guitariste du fameux ORTI de Manu Dibango qui accompagne en direct, à la télévision nationale, tous les chanteurs ivoiriens. Retrouvaille ensuite avec son cousin et ami d’enfance Alpha Blondy. Il participe aux premiers albums de ce dernier et devient la guitare du tube planétaire « Brigadier Sabadier ». Phil prend alors la tête des Woody, très célèbres sur le continent africain. Ils enregistrent six albums de fort belle tenue et participe à des concerts monumentaux où Abidjan n’a plus rien à envier à Woodstock ou l’Ile de White.
En Janvier 2000, Phil Débarque en France et plus précisément à Clermont-Ferrand . Désireux d’intégrer un groupe de la place, il fait la connaissance de Yan lors d’une audition commune : c’est le coup de foudre. Ils décident de former le groupe « AZUME » et après quelques variations de line-up, le groupe prend sa forme actuelle en 2003.
Aujourdhui, le groupe concrétise son projet d’album qu’ils souhaitent ensuite défendre sur scène. Croyez-moi, si vous avez la chance de pouvoir croiser et découvrir le nouveau projet de Phil et ses musiciens, n’hésitez surtout pas car cette addition d’influences là, ce nest pas simplement pour se donner une image, c’est de la musique-réalité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*