Luckson Padaud : maître du tradi-moderne

Il est le précurseur du « Laba laba ». Mais il est surtout considéré comme un successeur de feu Enersto Djédjé. Sa voix est restée intacte et sa maitrise du live et de la scène reste indiscutable
Luckson Padaud de son nom à l’état civil Lago Tapé Séhia, est le précurseur du «laba laba ». C’est en 1982 que grâce à la sortie de son premier album, le nom de Luckson Padaud traverse toute la Côte d’Ivoire. Dès lors, rien ne l’arrête, Il se fait adopter comme un des maîtres de la musique tradi-moderne en Cote d’Ivoire et connaît plusieurs succès.

En juin 2007 déjà, Luckson Padaud célébrait ses 25 ans de musique. Aujourd’hui, avec plus de 15 albums à son actif et plusieurs récompenses, et un best of , l’artiste continue de faire danser.

sa participation lumineuse au FEMUA – festival des musique d’Anoumabo, réveille ses nombreux fans et confirme qu’il reste un des plus grand maîtres des musique tradi-moderne en Côte D’Ivoire. L’histoire de la musique pour lui se poursuit, et Luckson Padaud a encore de beaux jours devant lui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*