Kaaris, le dozo du Rap français

Kaaris, de son vrai nom Okou Gnakouri, né le 30 janvier 1980 à Cocody, Abidjan, est un rappeur, compositeur, acteur, producteur et entrepreneur français d’origine ivoirienne. En 2013, il publie Or noir produit par Therapy Music. L’album connait un véritable succès ce qui a amené Kaaris à le rééditer (Or noir Part. 2, éditions classique et deluxe). Il est considéré comme l’artiste ayant popularisé la trap en France

Jeunesse et débuts

Kaaris naît le 30 janvier 1980 à Cocody, en Côte d’Ivoire. Son père meurt 2 mois après sa naissance. En 1983, sa mère décide de partir s’installer en France et emménage avec ses sept enfants à Paris, dans une chambre de bonne située près de la station de métro Duroc. Vers l’âge de 6 ans, Kaaris et sa famille emménagent à Taverny, dans le Val-d’Oise6. Puis en 1988, ils emménagent à Sevran, dans le quartier Rougemont. Il dispose d’un baccalauréat STT et a suivi à la faculté des études scientifiques. Actif dans le rap depuis 1999, il connait un parcours tumultueux avant de « percer » en 2011 avec sa mixtape Z.E.R.O, en 2012 à la suite d’un featuring nommé Kalash, avec le rappeur Booba. Il sort son premier album intitulé Or noir le 21 octobre 2013, en ayant auparavant réalisé deux projets solos de moindre envergure. Une réédition de l’album, nommée Or noir part. 2 paraît courant 2014.

Kaaris fait ses débuts dans le rap en 1999 sous le nom de scène de Fresh. Il participe à de nombreuses compilations avec le collectif Niroshima, mais son parcours dans la musique demeure jusque-là anecdotique. Ce qui le pousse en 2003 à retourner sur sa terre natale pour y travailler avec son grand frère commerçant8. Cependant, lorsque la guerre civile éclate en Côte d’Ivoire, Kaaris est contraint de quitter le pays. À son retour en France, il reprend le rap et sort en 2007 un mini-album nommé 43e BIMa, directement inspiré de son séjour en Afrique. Ce mini-album ne connait pas un franc succès dans les bacs mais permet au rappeur de se faire remarquer quelque peu dans le milieu du rap. C’est ainsi qu’en 2009, après un rapprochement éphémère avec French Cut, Kaaris s’associe avec Galactik Beat, une équipe de producteurs du label Bullet Prod. Ces derniers en font la tête d’affiche de leur compilation sortie en 2010, ce qui amène le rappeur à côtoyer des artistes tels que Brasco, Nubi ou encore Despo Rutti et à sortir peu à peu de l’anonymat. En désaccord au moment de la signature du contrat, Kaaris se sépare d’eux.
Or noir (2011-2013)

En 2011, il est approché par le rappeur Booba qui l’invite à participer à sa mixtape Autopsie 4 destinée à promouvoir de nouveaux talents en manque d’exposition. Kaaris sort dans la foulée sa mixtape Z.E.R.O qui reçut un accueil positif. Booba invite une nouvelle fois son homologue de Sevran à collaborer avec lui, mais cette fois-ci sur son album solo Futur, sorti en novembre 2012. Ce featuring propulse Kaaris sur le devant de la scène, il décrit d’ailleurs cette collaboration comme étant le « détonateur » de sa carrière.

Kaaris signe sur le label AZ via Therapy Music, et publie son premier album Or noir en 2013. L’album contient les titres Or noir (produit par Therapy)10, Bizon (en référence à l’incarcération de son ami Bizon, chanson produite par Therapy). Le morceau L.E.F est un featuring avec Booba (produit par Therapy). Or noir s’écoule à 19 000 exemplaires la première semaine. Puis l’album devient disque d’or. À la suite de cela, Kaaris sort Sombre, S.E.V.R.A.N et À l’heure, morceaux extraits de la réédition de son album Or noir : Part II qui s’écoule à 9 000 exemplaires la première semaine. Son album s’écoulera au total à plus de 80 000 exemplaires.
Le Bruit de mon âme (2014-2015)

En 2014, Kaaris se montre de plus en plus productif et tente sa chance au cinéma dans le film Fastlife, réalisé par Thomas N’Gijol, et dans lequel il joue avec Thomas N’Gijol et Fabrice Éboué. Il commence à travailler sur un projet qu’il nomme Le Bruit de mon âme. L’album inclut Le Bruit de mon âme (produit par Therapy) et Crystal (avec Future).

Kaaris prépare son deuxième album, quitte AZ et signe avec Therapy chez Def Jam France. Afin de promouvoir son second album, il sort le 25 septembre 2014 le premier clip du projet intitulé Se-vrak. Un second morceau, lui aussi accompagné d’un clip, sort un mois plus tard : Comme Gucci Mane, et en décembre 2014, un troisième : 80 Zetrei.

Le Bruit de mon âme est sorti le 30 mars 2015 et comporte, notamment, un duo avec Future intitulé Crystal. Le premier single, Se-Vrak, dans lequel il remixe Chiraq, chanson de Nicki Minaj en featuring avec le rappeur de Chicago, Lil Herb. Kaaris, qui entretient de très bonnes relations avec Lacrim, le rappeur du 94, réalise le titre El Chapo sur l’album. Kaaris sort ensuite sa tape intitulée Double Fuck le 16 octobre 2015, dans laquelle se trouvent des interprétations solos de Bakyl et du groupe PSO Thug. La mixtape contient également des featurings avec le groupe parisien XV Barbar et les rappeurs SCH et Worms T. Fin 2015, Kaaris lance sa nouvelle marque de vêtement Jeunes Riches.
Okou Gnakouri (2016)

Après un featuring avec le rappeur Kalash Criminel intitulé Arrêt du cœur, Kaaris, ayant terminé son troisième album, annonce la sortie d’un freestyle nommé Chicha sur sa page Facebook. Il annonce dans la foulée la sortie du premier single de son album, intitulé Blow. Le clip est mis en ligne fin septembre 2016, avant de sortir le deuxième single et clip, Nador, sorti en octobre 2016. L’album, nommé Okou Gnakouri en référence au nom du rappeur, est sorti le 11 novembre 2016 et comporte un featuring avec Kalash Criminel nommé 4Matic, et un featuring avec le rappeur d’Atlanta, Gucci Mane. Le titre, 2.7 Zéro 10.17, est doté d’un clip sorti un jour avant l’album. Les titres Blow, Poussière et Tchoin sont certifiés single d’or par le SNEP.

Dozo (depuis 2017)

En 2017, après le succès de son précédent projet certifié double disque de platine, le rappeur revient avec un nouvel album nommé Dozo, via le biais d’un extrait du même nom sorti le 6 octobre. Fut suivi la sortie de deux extraits de l’album : Je suis bien, je suis gninin et Kébra. L’album sort le 3 novembre 2017 et est certifié disque d’or le mois suivant.
Polémiques

Le 1er août 2018, une bagarre entre une dizaine de personnes comprenant notamment Booba et Kaaris entraîne la fermeture temporaire du Hall 1 de l’Aéroport de Paris-Orly. En attendant la tenue de leur procès le 6 septembre 2018, les deux protagonistes et neuf autres personnes (6 du clan Booba et 3 du clan Kaaris) ont été placé en détention provisoire, les premiers à Fleury-Meurogis, les second à Fresnes.

Son tout dernier clip Octogone extrait de son album Or Noir 3 , fait plus d’1 million de vue sur Youtube en 24h.

( source : Wikipedia )

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*