Petit Denis, un esprit du Zouglou

Petit Denis ou Denko ou encore Oh Pah (papa en pays Bété) fait partie des artistes qui ont réussi à imposer le Zouglou en Côte d’Ivoire et même au-delà de ses frontières.

« Oh Pah » commence tout d’abord à Gbatanikro (un temple du Zouglou car Gbata a fourni de grands noms (Yodé, Siro, Sur chocs, Appolos…) avant d’attaquer Abidjan et ses environs puis aujourd’hui le monde.

Malgré ses frasques, Denko jouit d’une grande notoriété dans le milieu de la jeunesse ivoirienne. Il a subi diverses humiliations liées à des comportements jugés répréhensibles mais reste l’un des meilleurs artistes zouglou de sa génération.

« C’est une figure emblématique de la musique africaine »

Petit Denis est apparu aux ivoiriens en 1996 avec son titre à succès Zigbogbolôh, issu de son album Tournoi. Cette voix emblématique du zouglou, a fait ses premiers pas dans la musique, avec le défunt groupe Poussin choc aujourd’hui incarné par Petit Yodé et L’Enfant Siro. Il est très populaire auprès des mélomanes ivoiriens et africains par ses morceaux comiques sur les tares de la société ivoirienne, Le 26 novembre 2006, pour ses 10 ans de carrière, Petit Denis remplit le Palais de la Culture d’Abidjan avec plus de 6 500 spectateurs, alors que la salle a une capacité de seulement 4 500 places.

Le 5 février 2016, Petit Denis sort son 7e album El Capo, composé de 10 titres contenant des featurings avec Kamnouze, Singuila, Black Kent, Youssoupha et Jango Jack.

1996 : Tournoi
1998 : Mon Gbêssê
2001 : Pour votre propre sécurité
2002 : Krakement 14
2005 : Flôcô 1
2007 : La Main de Dieu
2016 : El Capo (disponible uniquement en téléchargement)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*