Philippe Kadja « PIPO » un parcours solide de musicien

Né le 6 Novembre 1964 à Treichville quartier populaire d’Abidjan en Côte d’Ivoire,
Alors que la musique bat son plein aux quatres coins du Monde, relayée par la Radio et la Télévision en 1977, Philippe Kadja a connu un parcours édifiant.
il découvre la musique en à l’âge de 14 ans grâce à son frère ainé Boby bassiste mais aussi batteur qui répétait avec son groupe à la maison deux à trois fois par semaine. Il passait son temps à les écouter interpréter des titres à succès tels que Get Ready ( Rare Earth ) Hey Jude ( The Beatles ) Papa was a Rolling stone de ( The Temptetion ) Get Up de ( James Brown ) etc.

C’est ainsi que sans le savoir il lui a transmis sa passion pour la musique et en particulier pour la BASSE.

En 1979, à l’instar de son frère, Philippe commence à toucher à cet instrument qui le passionne sans connaître les bases. Ecoutant à la radio le programme musicale qui passait souvent les jeudi de 10h à 12h et de 16h à 18h. Les jours où il n’avait pas école alors, il passais mon temps à repiquer les lignes de basses de certains groupes musicaux qu’il aimait (Cool & the Gang- Heart wiind & fire Georges Benson- Groover Washinton- James Brown – Ossibissa – Bozambo –Fela – M’bamina – Myriam Makeba )etc…

En 1983 il intègre la chorale de l’église St Paul du Plateau au chant puis un jour, remplace le bassiste absent. Ce jour là à été pleins d’émotions car ce n’était pas évident mais il a pu le faire ! Pendant quelques années il assure la basse dans cette chorale.

En 1988, avec le peu d’expérience, Philippe décide d’aller à la rencontre d’un autre univers.
A la recherche de lieux de musiques nocturnes de la Capitale. Il fait ma première découverte à l’Etoile du Sud un lieu mythique et prestigieux dans le quartier France Amérique de TREICHVILLE.
Des musiciens professionnels et talentueux se succédaient tous les soirs pour animer le Club. Tout commence donc pour lui de cette façon. C’était cette ambiance humaine et musicale qu’il recherchait. Alors il y reste jusqu’au jour ou Moussa BODUS le chef du groupe qui jouait Awana w’Africa une chanson de Pierre Akendengue l’invite à prendre la Basse pour ce morceau.

Depuis, Philippe Kadja intègre d’autres groupes et comme ça a pu mettre les pied dans le Métier. Ce qui lui permet de se former par le travail assidu aux répétitions de groupes, de rencontrer d’autres musiciens, d’échanger avec eux et de voyager.

Les Groupes et Orchestres

Philippe Kadja joue en piano Bar, en Club et en Orchestre avec des Artistes connus de la Capitale
Holly Guy’s
Heart of Jah
Gombos Stars
News Stars de ABBADI Richard
Les Free (podium 85)
BG 86 (podium 86)
Abou Smith band
Ismo Band
Gbollou Super
Orchestre du G.A.T.L
Les Woya

Les Lieux
Après l’Etoile du Sud , la Canne à Sucre, la Cabanne Bambou, le Distingo ,le 37°2 , le Bronx , L’albatros , Le retro, Le Pinto , le Kway le Yellow Dog , le Zig-Zag , Hotel Ivoire et Hotel du Golf, Hotel Ibis Marcory et Plateau etc…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*