Marcel Amon Tanoh – Candidat à la présidentielle 2020

Marcel Amon-Tanoh, né le 25 novembre 1951 à Abidjan, est un homme d’État ivoirien. Il est ministre des Affaires étrangères de la République de Côte d’Ivoire de 2016 à 2020.

Jeunesse et formation

Après avoir obtenu son baccalauréat série A4 en 1971, il effectue une année de sciences économiques à l’université d’Abidjan, puis commence sa carrière professionnelle en tant que chargé d’études à l´Institut de recherche, de sondages économiques et commerciaux (IRSEC) à Paris de 1972 à 1976 avant de rentrer dans son pays où il fait un bref passage dans la sphère publique en tant que secrétaire général de la mairie de Cocody avant de se lancer dans le secteur privé.

En 1979, il obtient une maîtrise de sociologie économique de l’université Paris-VIII, avec un mémoire sur les « Problèmes socio-économiques posés par le transfert des populations et l’aménagement de la vallée du Bandama dans le centre de la Côte d’Ivoire, zone de savane ». L’année suivante, il décroche un diplôme d’études approfondies (DEA) de l’université nationale de Côte d’Ivoire en sciences sociales, option économique, avec un mémoire de thèse intitulé : « Politique économique et chômage : l’exemple d’Abidjan ».

Marcel Amon-Tanoh est marié et père de 7 enfants.

Carrière professionnelle

Il est successivement directeur général de la Société ivoirienne de confection et diffusion à Paris (1983–1986), puis président de African Commodity Trading Company Limited U.K. (ACTC), spécialisée dans le négoce du café, du cacao et du riz, à Londres (1986-1992) ; président-directeur général de la Société d´import-export de produits agricoles et de marchandises (SIEPAM), exerçant dans le même secteur (1986-1996), administrateur de la Société agro-industrielle de Soubré (1989-1994) et directeur général d’Études, recherches de financements (ERF), société commerciale (1996-1999).

Carrière politique

Militant du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Marcel Amon-Tanoh est directeur adjoint et trésorier de la campagne de la liste d’Arsène Usher Assouan pour les élections municipales de 1980 à Cocody. Il est élu conseiller municipal et siège jusqu’en 1990.

En 1990, il est responsable de la cellule du PDCI chargé de la coordination et de la surveillance des élections présidentielle, législatives et municipales et en avril 1991, membre du comité d’organisation du congrès extraordinaire du PDCI. De 1991 à 1995, il est secrétaire général de la section PDCI du Plateau 1 d’Abidjan. En novembre 1995, il est candidat indépendant à l’élection législative dans la commune du Plateau. En mars 2001, il est élu conseiller municipal du Plateau.

À partir d’août 2002, il occupe différents postes ministériels en commençant par celui des Transports, puis il est successivement ministre du Tourisme de mars 2003 à décembre 2005, puis de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat de décembre 2005 à février 2010. Il devient directeur de cabinet du président de la République en décembre 2010 et, tout en gardant cette fonction, est élevé au rang de ministre en mars 2012.

Il assume les fonctions de ministre des Affaires étrangères par intérim, cumulativement avec ses fonctions de directeur de cabinet à partir du 25 novembre 2016, avant d’être confirmé à ce portefeuille en janvier 2017. Il remet sa démission le 19 mars 20201.

Le 22 juillet 2020, il annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2020.

( A lire sur Wikipedia )

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*